Ère Nouvelle du Québec
Ère Nouvelle du Québec

Accueil

Manifeste pour un Front national du Québec

Pour nous contacter

Blog officiel du Front National du Québec

Album de photos

Liens et partenaires

Le programme du Front National du Québec

Vers un projet social franco-amérindien au Québec

Proposition pour une constitution de l'État du Québec

Devenir membre du Front National du Québec

Nos choix de vidéos

Proposition pour une loi de dissolution des élus,au Québec

Programme économique du Front National du Québec

Nos promesses en éducation

L'écologie

OnlineCreation.me

Accueil

Bienvenue à tous sur le site officiel de l'Ère Nouvelle du Québec!

 

 Le seul vrai parti de droite nationaliste au Québec!

 


 

 *Après de nombreuses consultations avec divers membres ,Michel Duchaine a changé le nom du Front national du Québec lancé depuis 2012

en celui d'Ère Nouvelle du Québec ,le 4 décembre 2015.

Nous croyons que l'ajout de nombreuses personnes ayant une diversité de suggestions nouvelles permettra la création de ce parti autour  de buts communs.

Le temps de convaincre est derrière nous,le temps de s'assembler,d'apprendre à marcher ensemble est arrivé,car le peuple québécois est en danger.

Nous croyons que suite à l'élection du Parti libéral du Canada , le 19 novembre 2015, l'héritage de nos ancêtres est menacé.

Nous croyons que le fait d'avoir  maintenant les libéraux corrompus au pouvoir à Québec,à Ottawa et à Montréal ,menace la sécurité immédiate du peuple québécois, la gérance de l'état (autant  l'état fédéral que le Québec lui-même),les fonds publics,l'emploi des québécois de souche  ainsi que l'environnement naturel du territoire que nous occupons . 


 

 

 

PRÉAMBULE:

 

 

 

 *Voici le texte (mis à jour)  qui a motivé  le cheminement actuel vers la création de notre parti!Tout est parti des manifestations étudiantes ,en 2012!                                

 

Le Québec sur un mauvais chemin

 

 

 

Quand j'avais  seize ou dix-sept ans,mon père me disait souvent qu'il est important de savoir qu'on est sur un bon chemin!On ne pourrait pas en dire  de choses positives sur le Québec ,actuellement,car  il est clair que nous sommes sur un mauvais chemin.

 

 

 

Si le Québec serait sur un bon chemin ,plusieurs étapes seraient franchies,depuis 40 ans déjà ,et nous n'aurions pas ces 58 députés "poteaux" du Nouveau Parti Démocratique pour nous représenter à la Chambre des Communes,à Ottawa,en 2011.Tout s'est passé le 2 mai 2011,comme si collectivement nous aurions perdu la mémoire,notre mémoire collective!Il semble que définitivement,nous avons passé à autre chose sans nous rappeler que :

 

 

 

                1-Nous n'avons toujours pas signé le rapatriement de la Constitution Canadienne ...et nous ne faisons pas partie de cette constitution...donc par voie de conséquences ,nous ne sommes pas protégés par ce papier,ni par aucun gouvernement fédéraliste et même aucun parti fédéraliste  (encore moins le NPD!).

 

 

 

                  2-Nous n'avons aucun pouvoir sur l'immigration  sur notre territoire,comme si nous étions encore une colonie.

 

 

 

                   3-La plus grande valeur sociale et démocratique que nous avons,c'est notre éducation!En 1960,nous sommes partis d'une situation ou le Québec était l'une des régions les plus illettrées d'Amérique du Nord à devenir actuellement  la région la plus éduquée des Amériques,par pourcentage de population!Les grands leaders politiques de cette époque avaient compris que c'était l'éducation qui sert de base à l'enrichissement collectif et avaient décidés d'investir en ...éducation pour créer ultérieurement une richesse collective.

 

Retenez bien ces deux mots: richesse collective..!

 

Actuellement,nous avons inversé ce sens des valeurs car nos ministres des finances,depuis le dernier règne de Robert Bourassa,nous disent qu'il faut d'abord créer une richesse sur le territoire avant de parler d'éducation!

 

 

 

Comme si le droit de savoir était devenu un luxe  trop dispendieux pour ne pas se le payer!

 

 

 

                     4-Notre système de santé est unique en Amérique et nous distingue de beaucoup de pays!La même couverture de santé transposée aux États-Unis,dans une petite famille couterait $17,500 par année.Il y a des millions d'américains qui ne sont pas couvert par un service de santé,au sud de notre frontière!

 

Ce qui coute cher dans notre service de santé ce n'est pas les services hospitaliers dont les coûts sont demeurés stables depuis plus de vingt ans,mais tout ce qui touche le privé et les soins individuels ,particulièrement les médicaments,les cliniques externes au service public et la bureaucratie!Nous faisons vivre de grandes entreprises pharmaceutiques multinationales,ici!

 

En étant imaginatifs,nous économiserions des milliards de dollars.

 

 

 

                       5-Depuis Maurice Duplessis,aucun  gouvernement québécois qu'il soit libéral ou péquiste,n'a eu assez d'imagination pour édicter une loi protégeant nos richesses naturelles,ni le territoire sauvage du Grand Nord,ni la diversité de la vie ,ni les valeurs traditionnelles des peuples autochtones et encore moins sur le droit des générations futures à pouvoir admirer la beauté de notre nature unique,de notre faune et de son influence sur tous les autres écosystèmes de notre petite planète!

 

Il est impensable d'imaginer que nous pourrions faire confiance au capitalisme "des petits amis" de Jean Charest et de son Plan Nord,qui est en fait,l'annonce de l'ouverture d'un gros party pour exploiteurs en mal de profits.

 

 

 

 

 

La légitimité du système politique actuel

 

 

 

Il est impossible  devant le fait accompli que notre société québécoise a évoluée et s'est diversifiée à un niveau inégalée dans le passé que nous continuons,au vingt-et-unième siècle ,à élire des gens à l'Assemblée Nationale,à l'intérieur d'un système électoral basé sur l'idéologie rétrograde du bipartisme britannique...ou américain! 

 

 

 

C'est ce système politique américain qui a permis à des sociétés secrètes de s’installer et manipuler le gouvernement de Washington,comme si c'était son bien personnel.Il est plus rentable financièrement  pour ces gens liés souvent  au crime organisé,de contrôler de l'intérieur que de faire campagnes ouvertement sur le plan politique,car le peuple les rejetterait et les destinerait à la poubelle de l'histoire,sinon à la prison à perpétuité! 

 

 

 

Depuis le dernier référendum,depuis les manigances outrageuses du camp fédéraliste qui avait permis à plus de 26,000 immigrants de fraîche installation,au Québec,de voter en  accélérant leurs procédures d'obtention de la citoyenneté "canadienne" à toute vapeur,nous sommes exposés,nous québécois et québécoises,aux pires crimes qu"on puissent imaginer!

 

 

 

Il est totalement impossible  que seulement deux visions politiques peuvent exister au Québec,surtout quand nous vivons dans une impasse politique et sociale depuis si longtemps:le rêve et l'imagination font développer la volonté et le goût de solutions et de défi devant la menace de mort qui plane sur notre culture,nos valeurs ,notre richesse collective et les institutions que nous avons développées,ici,nous-mêmes!

 

Il est impératif pour Jean Charest et le pouvoir occulte qui est derrière lui,que tout développement du Plan Nord ne puisse se développer sans l'apport de capitaux étrangers.L'importance de nous maintenir dans  une "servitude dorée",car nous sommes habitués à vivre avec un certain luxe,est fondamentale pour nous maintenir dans l'illusion que nous sommes toujours des incapables  et que nous sommes nés pour servir des Maîtres!

 

 

 

En maintenant la pression sur le carcan du système hérité du modèle britannique (élection à un tour de scrutin sans proportionnelle),nous sommes en train de répéter  les mêmes erreurs historiques qui ont conduit nos ancêtres  à ce que l'histoire à retenue comme étant la Révolte des Patriotes (1837-38).

 

....................................................................................................................

 

 

 

Rappel historique:

 

 

 

En 1832, le parti canadien, dirigé par Louis-Joseph Papineau, devient le parti patriote. Il tente de sensibiliser le peuple aux nombreux problèmes gouvernementaux. En 1834, le parti patriote se donne un programme composé de 92 résolutions, et dénonce entre autre la loi de tenure des terres qui défavorise les habitants du pays, la faible représentation des Canadiens Français dans la fonction publique etc. Bref, il réclame les mêmes privilèges et pouvoirs que le parlement britanique. Au cours de cette année, 80 000 signatures appuient les 92 résolutions. Ainsi, le parti remporte une éclatante victoire en 1834.

 

 

 

Toutefois, les commissaires britanniques recommandent des mesures allant à l'encontre des 92 résolutions. Bref, l'Angleterre refuse toute concession importante.

 

 

 

Se voyant dans l'impossibilité d'apporter des correctifs nécessaires à une saine administration démocratique par la voie parlementaire, les patriotes répliquent à la rigidité du parlement britannique, en incitant les gens à boycotter les produits importés d'Angleterre. C'est ainsi qu'on encourage l'utilisation de "l'étoffe du pays" ou la fabrication de produits alcoolisés.

 

 

 

En 1837, les principaux orateurs du parti patriote organisent de grandes assemblées pour faire connaître leurs déboires, en s'attaquant au gouvernement britannique. Le 23 octobre, à St-Charles-sur-Richelieu, voyant que l'Angleterre, hégémonique, refuse toute négociation, le Docteur Côté est acclamé lorsqu'il s'écrit: "Le temps des discours est passé, c'est du plomb qu'il faut envoyer maintenant à nos ennemis." Ainsi, les patriotes adoptent des stratégies de plus en plus radicales pour se faire entendre des anglais. Comme le Docteur Côté, et contrairement à l'Église, plusieurs croient que le Bas-Cananda devrait accèder à la souveraineté.

 

 

 

Réunis à St-Charles, les Patriotes s'entendront pour neutraliser l'appareil gouvernemental, en obligeant tous ceux qui détiennent une commission gouvernementale à remettre leur démission.

 

 

 

Cette ascendance mènera finalement les Patriotes à la rébellion. Le 22 novembre 1837, à St-Denis, les Patriotes remportent leur seule victoire contre les loyaliste (les Loyaux ou Loyalistes étaient des Volontaires qui ont pris les armes contre les Patriotes, à la défense de la couronne Britannique). Par la suite, ils connaîtront une cuisante défaite à St-Charles, oû plusieurs maisons sont brulées par les loyalistes. Et finalement, la dernière bataille des troubles de 1837-1838, aura lieu le 14 décembre à St-Eustache.

 

 

 

En conclusion, malgré leur défaite, les Patriotes par leur ambitieuse entreprise, ont collaboré à faire respecter et à faire entendre la voix du peuple.

 

 

 

.................................................................................................................................

 

 

 

La gouvernance de la corruption

 

 

 

Machiavel,s'il vivrait parmi nous,actuellement,serait heureux de voir comment diviser peut permettre de régner facilement et en paix.La démocratie que nous avons,au Québec et au Canada,est très différente de celle à laquelle  les Patriotes de 1837,devaient faire face,vous en conviendrez!

 

 

 

Le système colonial britannique avait ceci de bon:on vous disait NON en pleine face,sans détour ,tandis que le système actuel vous ment en pleine face ,en cherchant à vous expliquer pourquoi vous ne comprenez pas!

 

 

 

C'est notre méprisable tendance à ne pas réagir de peur de perdre  de pseudo droits acquis ,combiné à la pression sociale et au lavage de cerveau  que l'on vous soumet,quotidiennement,qui vont finir par nous détruire tous,sans exception!

 

 

 

L'actuelle mainmise de la corruption étatique,autour du Parti Libéral du Québec,ne pourrait se faire sans la complicité d'une large franche de la population.En ne réagissant pas plus que nous le faisons,en tolérant " le crime au pouvoir",nous nous méritons ce gouvernement ,actuel....et nous risquons de le perpétuer.

 

 

 

Nous voyons fort bien l'enjeu actuel de ce débat de société qui fait que des milliers d"étudiants sont en grève et s'attaquent au "système"!

 

 

 

Ils ont compris au moins,qu'il fallait s'attaquer au "système"!

 

 

 

BRAVO!!!... les étudiants!...mais pourquoi ne s'attarder qu'à manifester n'importe ou...allez plutôt manifester là ou cela compte: à l'Assemblée Nationale!Encerclez la! Campez autour! Prenez racines sur ce supposé "Salon de la Race" qui permet à une centaine de menteurs et d'escrocs de nous faire croire qu'ils parlent,administrent,gèrent et suent pour nous,le peuple!

 

 

 

Cette Assemblée Nationale est aussi à vous ,comme à tous les travailleurs et travailleuses du Québec,tous les citoyens et toutes les citoyennes du Québec!

 

 

 

Allez!Levez-vous,c'est là que vous attend votre destin!Allez montrer la porte à tous ces hauts fonctionnaire  qui sont cimentés sur leur chaise jusqu'à leur retraite!Ce syndicalisme  pourri venu d''un âge préhistorique ,mal adapté à un Québec qui s'appauvrit de plus en plus,mérite d'être congédié!

 

 

 

Vous risquez,chers étudiants,de vivre endettés une grande partie de votre vie...pour satisfaire aux caprices d'enfants gâtés d'une génération qui a bâti le monde dans lequel vous allez devenir de plus en plus malheureux et misérables!

 

 

 

Est-ce là votre "projet social": vivre en esclave dans un pays sans droits,sans foi,ni lois!

 

 

 

Un pays ...que dis-je...une province qui ne reçoit aucun respect des autres provinces canadiennes ,car nous ne réagissons pas aux crachats des gens de Cornwall qui nous avaient dit qu'ils nous aimaient,la veille du référendum et qui brulait notre drapeau,après avoir marché dessus,le lendemain!

 

 

 

Est-ce que votre projet social,c'est d'avoir une plus grosse voiture que votre voisin,d'avoir une piscine olympique derrière votre maison hypothéquée jusqu'à votre mort en travaillant pour une compagnie capitaliste qui détruit votre environnement?

 

 

 

Écrivons ensemble le projet d'avenir du Québec: commençons par le commencement ...écrivons ensemble un projet de 

 

 

 

                                                  Constitution de l'état du Québec!

 

 

 

Place à l'imagination...prenez le pouvoir,maintenant,...mais en respectant le travail de nos valeureux policiers qui font du temps supplémentaire ,grâce à vous!

 

 

 

Respectons leur travail et leur intégrité physique,sans leur donner le moindre coup!

 

 

 

Même s'ils nous arrosent de gaz lacrymogène qu'ils nous jettent du poivre de Cayenne ou qu'ils nous frappent,

 

 

 

                                                     ne réagissons pas!

 

                                                     Acceptons tous leurs coups,sans réagir!

 

 

 

Car en leur tenant tête,en leur montrant nos convictions et notre courage,ils comprendront qu'ils sont dans le tort et qu'ils défendent non pas la loi et l'ordre,mais le crime et le chaos venu du passé!

 

Ceci vous ne le prouverez que devant l'Assemblée Nationale,en demandant au système de "lever les feutres",de déguerpir,de démissionner!

 

Souvenez vous de la Bolivie,récemment: le système ne peut mettre 10,000,20,000 ou 30,000 personnes ,surtout des étudiants,en prison!

 

...et s'ils sont assez fous pour ouvrir le feu,ils prouveront que c'est vous le pouvoir légitime!

 

 

 

...et non la famille Desmarais!

 

 

 

Vous étudiants,vous êtes l'avenir du Québec et la réalité vivante de l'injustice sociale!

 

Placez donc le drapeau des Patriotes à la tête de vos défilés!

 

...et marchez sur l'Assemblée Nationale...l'air est frais,le matin!

 

 

 

 

 

C'est pourquoi ,aujourd'hui et jusqu'au jour ou le pouvoir sera entre les mains du peuple que nous allons bâtir ensemble

                                         l'Ère Nouvelle du Québec!

 

 


 

Pour nous aider,nous supporter:

Faites un don svp:

Nous avons évaluer  nos besoins minimaux  à $5,000. pour fonder le parti. 

 

 

 

 

 


 

 

 Plan du site

 

 Manifeste de l'Ère Nouvelle du Québec

 

Programme Politique de l'Ère Nouvelle du Québec